Quel avenir pour mon animal de compagnie après mon décès?

Le sujet n’est pas très gai, je sais, mais j’ai depuis plusieurs mois des demandes de la part de retraités concernant l’adoption d’un chaton ou d’un adulte Maine Coon.

Selon leur âge, beaucoup me demandent «et si je pars avant lui ?».

Il y a plusieurs choses à savoir à ce sujet, et des solutions existent pour prévoir le bien être de votre chien ou chat après votre départ.

Nous savons tous à quel point la compagnie d’un animal est importante, peu importe notre age ou la composition de notre foyer.

Pour les personnes âgées, même celles n’ayant pas une grande autonomie, le chat est un compagnon idéal.

Une présence indispensable pour effacer la solitude, un petit être à qui parler, à cajoler.

La peur de laisser son compagnon après son décès est une angoisse tout à fait légitime, qui je pense, pèse sur les épaules de chaque adoptant quelque soit son âge.

J’ai moi-même pris mes dispositions à ce sujet, je ne veux pas que la gestion de mes chats soit un fardeau pour mes proches, qui s’ajoute à la peine et aux nombreuses difficultés qui entourent un deuil.

Qu’arrivera-t-il à mon animal de compagnie après mon décès ?

Après votre décès, votre animal de compagnie, au même titre que vos biens personnels, sera légué à vos héritiers. Un animal ne peut pas hériter de vos biens.

Si vous avez plusieurs héritiers, ils devront se mettre d’accord sur la personne qui accueillera et subviendra aux besoins de votre compagnon. Ils pourront également choisir de le placer à la SPA ou de lui trouver une autre famille.

Dans le cas où vous n’auriez aucun héritier, votre animal se verra placé en refuge.

Comment prévoir le futur de mon animal?

Souvent, je vois des personnes se priver de la compagnie d’un animal par peur d’imposer le chien ou chat à leur famille plus tard.

Sachez qu’il y a plusieurs solutions possibles. Tout d’abord, il faut en parler avec eux.

Ensuite de ça, vous pouvez tout à fait désigner une personne de confiance pour récupérer votre animal (ami, famille, voisin, même sans aucun lien de parenté).

Vous pouvez directement choisir un refuge/SPA à qui céder votre compagnon. Le lègue d’une somme d’argent est également possible pour subvenir aux soins futurs de l’animal.

Pour se faire, il vous faudra impérativement vous rendre chez votre notaire et rédiger votre testament afin d’être sûr que vos dernières volontés soient respectées. Il existe également un contact spécifique au sein de la SPA pour discuter des options envisageables.

En ce qui concerne la chatterie Devil’s Shadow

En cas de décès, d’hospitalisation, d’impossibilité temporaire ou définitive de vous occuper de votre chaton né à la maison, je suis là!

Les chatons naissent ici, ils seront à jamais «mes bébés» quelque part et une place sera toujours disponible en cas de besoin, sans contrepartie financière bien entendu!

Ma maison n’est pas extensible, aussi, si je ne peux garder définitivement un chat qui serait revenu ici je m’engage à lui trouver la famille parfaite et à assurer un suivi à vie comme prévu dans tous mes contrats.

Si vous souhaitez adopter un Maine Coon Devil’s Shadow, n’hésitez pas à me faire part de vos inquiétudes, attentes et besoins, c’est avant même l’adoption qu’il faut penser à tout cela.

Ils nous font sourire et illuminent notre quotidien, il serait dommage de se priver de tant d’amour. Finalement, personne ne sait vraiment combien de temps il lui reste à vivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *